Loading Events

Françoise Sullivan

Feb 16 - May 12

Included in General Admission

Free for members

Adult – $18
Student/Senior – $15
Family $36
(Special Prices Tuesday)

GET TICKETS
GET EXHIBITION MERCHANDISE

The McMichael Canadian Art Collection is pleased to announce Françoise Sullivan, an exhibition celebrating the work of Quebec avant-garde artist Françoise Sullivan (b. 1923, Montreal). 

Françoise Sullivan (born 1923), Sans titre, 1968, Acrylic , 30.6 x 23.4 x 11 cm, Collection Musée d’art contemporain de Montréal, Gift of Jean leFebure, © Françoise Sullivan / SOCAN (2019), Photo: Guy L’Heureux

This retrospective exhibition highlights the key role of artist Françoise Sullivan in the history of modern and contemporary art in Quebec. The exhibition, which includes over 50 works of art, will feature a diverse mix of painting, sculpture, video, costume and archival materials. It is a chance for visitors to discover or rediscover an artist whose major impact on Quebec and Canadian culture deserves to be more fully recognized. 

The exhibition Françoise Sullivan is organized and circulated by the Musée d’art contemporain de Montréal, a provincial Crown corporation subsidized by the Ministère de la Culture et des Communications du Québec. The national tour of the exhibition has been made possible in part by the Government of Canada.

Françoise Sullivan (née à Montréal en 1923) a toujours su s’exprimer par le biais d’activités variées allant de la danse à la peinture, en passant par la sculpture, l’art conceptuel et l’écriture. En effet, en se consacrant à l’exploration des sources de la nature humaine, Sullivan a continuellement remis en question ses assises esthétiques et a participé aux mouvements d’avant-garde qui ont jalonné le Québec depuis 70 ans.

Cette diversité est présente dans la sélection d’œuvres et de documents réunis pour cette rétrospective qui retrace les moments clés de la vie et de l’œuvre de Françoise Sullivan — entre le début des années 1940, lorsqu’elle participe à l’émergence de ce qui deviendra l’automatisme québécois, et les premières décennies des années 2000.

Sullivan acquiert une formation à l’École des beaux-arts de Montréal. Elle adopte alors un style de peinture figurative où les couleurs vives et une gestuelle sont mises de l’avant. Puis elle s’installe à New York où elle étudie la danse moderne. À son retour, elle présente ses chorégraphies au public et performe sa fameuse Danse dans la neige quelques mois avant de publier « La danse et l’espoir », texte fondateur, dans Refus global.

Dès lors Sullivan recherche de nouvelles manières d’être à la fois de son temps et d’exprimer une intériorité atemporelle. Cette quête mènera, dans les années 1960, à la réalisation de sculptures d’acier et de plexiglas qui expriment le mouvement de façon abstraite et dynamique. S’ensuit, au cours des années 1970, une période où Sullivan voyage en Grèce et en Italie et développe des œuvres performatives et « immatérielles » reliées à l’art conceptuel. Dans les années 1980, elle effectue un retour à la peinture, qui deviendra alors son mode d’expression privilégié : une production de tableaux circulaires abstraits, rehaussés d’objets trouvés, est suivie de près par des œuvres figuratives inspirées de la mythologie antique. Dès la seconde moitié des années 1990, Sullivan se consacre à une longue exploration de la peinture abstraite qui se poursuit aujourd’hui.

Mark Lanctôt, conservateur

Musée d’art contemporain de Montréal

Organisée et mise en circulation par le Musée d’art contemporain de Montréal

Cette exposition itinérante est financée en partie par le gouvernement du Canada

About Françoise Sullivan

A multidisciplinary artist, Sullivan is known as a painter, choreographer and sculptor, however, she is best-known for her creation of the 1948 performance piece Danse dans la neige. Danse dans la neige is considered a pivotal moment in the history of modern dance in Canada to its groundbreaking lack of predetermined choreography. During the 1960s, she turned towards sculpture, working with both acrylic and steel to create large-scale sculptures of fluid, shifting shapes. For Expo 67, Sullivan created Callooh Callay, a sculpture that challenges the traditional perceptions of steel through its suggestions of fluidity and playfulness. Sullivan returned to painting in the 1980s, and she continues to experiment with abstract painting in her recent work. 

For media inquiries and more information, please visit the Press Room.

Details

Start:
Feb 16
End:
May 12
Event Categories:
,
Website:
http://Sullivan

Venue

10365 Islington Ave
Kleinburg, Ontario L0J1C0 Canada
Phone:
1(905) 893-1121

Organizer

McMichael
Phone:
905.893.1121
Email:
info@mcmichael.com
Website:
http://mcmichael.com/

Other

Event Types
Exhibition